Ma tante et moi

C’était avec ma tante par alliance, une femme qui vivait avec le frère de ma mère. J’avais 24 ans et elle 31. Même avec cet âge elle ne les faisait pas, on lui en donnerait 27/28. Une belle femme donc juste se qu’il faut dans la moyenne avec un petit 90B et un jolis petit ventre avec des petits bourrelets vestige de 2 grossesses qui la rendais a mes yeux quand même très attirante.

Elle avait un grand garçon 10 ans et une petite fille 7 ans très sympas. Je passais souvent chez eux voir un peu la famille, on était très habitué à se voir.
Mon oncle étais dans la médecine, il était chargé de vendre des médicaments et étais quelque fois en voyage dans toute la France, tandis que elle, elle était dans le secrétariat. Ils habitaient dans une petite maison dans une petite ville tranquille en Alsace et moi j’habitais dans la ville d’à coté. Je galérais pour avoir du travail et en attendant j’étais à mi-temps dans une agence de comptable pour une grande entreprise et ça me laissait du temps pour vadrouiller et souvent passer chez eux.

C’étais un vendredi après midi j’étais donc passé chez eux comme d’habitude, elle était seule avec les deux enfants, mon oncle ne rentrant que le lendemain. Petit apéro tranquille en se joli mois de juin, le soleil étant au rendez-vous. Elle avait un joli débardeur bleu sans soutif qui laisser apparaître de temps en temps ses petits tétons. Apres quelque apéro, elle m’invita à manger et qu’elle s’occuperait de tout, je suis donc allé m’amuser avec mes deux petits cousins dehors en attendant. Mais les jeux ce n’était vraiment plus mon fort et je suis allé la rejoindre dans la cuisine. Lors du repas un bon petit vin blanc, son vin préféré et une bouteille finie à deux. Elle avait un peu du mal à le supporter contrairement à moi et on continuait à discuter de tout et de rien. Les enfants avaient vite quitté la table, ils ne tenaient plus en place et étaient partis en vadrouille dans le jardin. On discutait toujours et l’alcool aidant, sa langue se délia.
On parlait un peu plus hot, je ne l’avais jamais connue comme ça. On parlait de nos première fois et elle me racontait ses quelques aventures étant jeune avec plein de détails et je fis de même. Avec toute cette conversation, j’avais déjà un début d’érection dans mon short et c’est à ce moment qu’on débarrassa la table et elle le remarqua.
– Hey tu bande dit-elle avec un grand sourire.

Avec mes assiettes dans les mains, je regarde en direction de ma bite toute dure qui poussait mon short avec une grande vivacité. J’étais sur le coup un peu gêné.
– Heuuu ouais, dit-je avec une voix un peu timide. Ce sont toutes ces conversations érotiques, ça m’a un peu émoustillé, répliquai-je sur un ton un peu comique.
Elle me suivait avec les verres, je mis mes assiettes dans l’évier et elle les verres puis d’un geste que je n’aurais pas cru, elle caressa ma bite de bas en haut par-dessus mon short et me dit avec un grand sourire :
– Ho ben dit donc elle a l’air vachement grande !

Elle se retourna presque aussi vite et continua à débarrasser la table. Je ne savais plus trop quoi penser, c’était une jolie femme mais mariée. Elle m’attirait quand-même et c’était surement la chance pour moi, mais comment lui montrer que j’ai envie d’elle. C’étais peut-être juste un geste amical pour détendre l’atmosphère un peu plus ou juste l’effet de l’alcool et qu’elle regrettait déjà son geste. Il fallait que je sonde si elle en avait envie ! J’étais dans la cuisine et elle dans la salle à manger à environ deux mètres. Je me suis mis dans sa direction les mains sur les hanche façon superman et je lui ai annoncé
– Hey maintenant que t’as touché tu veux surement voir la bête.
Elle me regarda d’un air un peu surpris mais avec un peu de « C’est se que je voulais. ». Elle s’avança vers moi se mit à genoux et me descendit directement le short avec mon caleçon sur mes chevilles. Elle me regarda avec un petit sourire que je lui rendis et fixa quelque seconde ma bite. Juste à ce moment les enfants rentraient du jardin et je remis mon short en place aussi vite qu’il était descendu. C’étais moins une qu’on se fasse griller et elle me dit :
– Ca va pas se terminer comme ça, va t’asseoir dans le fauteuil.
Elle envoya ses deux enfants à la douche et après ils pouvaient aller regarder un dvd dans leurs chambres.
– Alors où on était, me dit-elle avec son petit sourire.
– Ici, lui dis-je tout en remettant mon short sur les genoux.
– Ah oui !

J’étais confortablement assis sur le canapé et elle se mit à genoux devant moi. Elle prit ma bite et commença à me masturber tout en me la léchant puis commença à la sucer pendant 5 bonne minutes. Elle retira sont débardeur qui laissa apparaître ses jolies seins. J’avais toujours pensé que ses tétons étaient foncés mais ils étaient au contraire clairs, je fis de même en retirant mon teeshirt. Elle retira ensuite son short pour laisser apparaître une joli culotte en dentelle noire et se mit aussitôt à califourchon sur moi, on commença à s’embrasser tendrement. Je pris ma bite et faisait frotter mon gland sur sa chatte poilue. Elle n’en pouvait plus que je lui titille l’entre jambes sans la pénétrer, elle prit ma bite et l’entra dans ca chatte qui commençait à être humide. Elle mit ses mais sur mes épaules et commença à faire des va-et-vient. J’admirais toute ses courbes, les caresser et voir ses jolis seins remuer au rythme des pénétrations. Avec tout ce que j’avais entendu sur elle, je savais maintenant comment lui faire plaisir pour l’accompagner dans ses mouvements, je faisais des petits mouvements circulaires avec ma bite. Ca la faisait vraiment grimper aux rideaux et ses gémissements devenaient de plus en plus forts. Je la pris par les hanches et on se retourna. Elle était maintenant assise dans le fauteuil, je lui repliais ses jambes sur elle et je continuais des va-et-vient de plus en plus rapides. Elle était vraiment en extase et n’arrêtait pas de hurler :
Oh oui ! Vas-y ! Oh yes ! Oh ah !
Je pouvais maintenant tester quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant : La sodomie. Elle m’avait dit qu’elle avait déjà testé et qu’elle la pratiquait parfois. Je retirais alors ma bite bien humide et je commençais à la pénétrer doucement dans son arrière train.
– Non non pas dans cette pose, me dit-elle.

Elle se mit en levrette et écarta ses fesses pour que je puisse bien entrer. C’étais ma première pénétration anale et j’étais vraiment content mais je m’attendais à mieux et je ne comprenais pas pourquoi certain mecs aiment ça plus que tout. J’ai continué quelques temps pour revenir à mon trou préféré et on poursuivit en levrette.
– Je crois que je vais jouir, lui dis-je. Mon gland durcit et trois vagues de sperme bien chaud se répandirent dans sa chatte. Je me retirai et quelques gouttes se sont collées à ses poils pour après tomber sur le sol.
On s’assit cote à cote tout deux jambes écartées. Je bandais encore et du sperme coulait encore de ma bite. Je regardai vers sa chatte et lui dis :
– T’as du sperme qui va couler sur ton fauteuil, fais gaffe.
Elle prit sa main et étala le tout dans ses poils.
– Et toi t’as du sperme qui coule encore.
Et de son doigt elle enleva la petite goutte et le mit en bouche.
Elle se leva prit ses vêtements et ma main :
– Viens on va se laver.

On monta tout les deux nues comme des vers jusqu’à la salle de bain. Les enfants étaient tranquilles dans leurs chambre et ne se doutaient de rien.
Elle me confia que c’était la première fois qu’elle trompait mon oncle mais qu’elle ne regrettait pas.
Depuis se jour on se voit régulièrement une à deux fois par mois pour quelques parties de jambes en l’air et de plus en plus insolite : Dans des parkings, des toilettes publiques, en pleine nature, on essaye toujours d’innover.

Je vous raconterais sans doute une nouvelle aventure dans une autre histoire.

Proposée par crypton

Une réflexion sur « Ma tante et moi »

Laisser un commentaire