J’ai trompé ma copine

Je me présente : je suis James, j’ai 21 ans, 1m75, brun, musclé. Je poursuis des études d’ingénieur. Je suis avec ma copine Stéphanie depuis plus de 2 ans. Elle est blonde, cheveux aux épaules, fait du 90B et a un cul qui attire les regards.

L’histoire commence lundi soir dernier quand mon portable sonne. Je décroche. C’est Marie un amie du collège commune à nous deux. Elle nous invite à passer le prochain dimanche avec elle. J’accepte avec plaisir et je fais part de la nouvelle à Stéphanie qui est ravie. La semaine passe lentement avec les cours et je repense à Marie. Je vais vous la décrire : elle est brune, cheveux mi-longs, un peu forte avec un hallucinant 100D et un cul qui invite aux caresses.

On était dans la même classe durant tout le lycée mais on ne s’est vraiment connus qu’en terminale. Un après-midi, alors qu’elle était chez moi et que nous discutions, je me plaignis d’un mal de dos. Et elle me proposa un massage, ce que je m’empressai d’accepter. Comme son chemisier la gênait pour masser, elle l’enleva tout naturellement. Et je la vis pour la première fois en soutif. J’en restai stupéfié. Mes yeux ne pouvaient se détacher de sa fabuleuse poitrine. J’avais déjà aperçu ses seins, prisonniers d’une dentelle affolante, mais c’était toujours subrepticement, par le biais d’un décolleté. La voix de Marie me ramena à la réalité :

-« T’as fini de mater comme ça ? Arrête ou je me rhabille et tu n’auras pas de massage. »
-« Désolé mais tu as une superbe poitrine dans ce soutif. »

J’enlevai mon tee-shirt et me plaçai sur le ventre. Marie enfila mon tee-shirt, mit de la crème sur mon dos et commença le massage. Le traitement dura une bonne demi-heure. Alors que j’étais prêt à me relever, elle me proposa un massage du visage et du torse. J’installai donc ma tête sur ses jambes et elle me massa. J’adorais sentir ses mains parcourir mon corps et je commençai à bander. Je me relevai très vite afin qu’elle ne le voit pas. Pour la remercier, je lui proposai de la masser à son tour et elle accepta. Elle retira le tee-shirt puis quand elle fut allongée, elle retira son soutif. Je lui mis de la crème dans le dos et tentai de reproduire ce qu’elle m’avait fait. J’en profitai pour passer mes mains sur les côtés de son corps et ainsi caresser ses seins qui débordaient. C’est ainsi que cela devint un rituel. Chaque fois que l’on se retrouvait seuls, on se massait… mais nous n’avons jamais était plus loin.

Revenons maintenant à notre histoire. Nous arrivons enfin à dimanche matin. Comme Marie adore la série « Friends » nous lui avons acheté le jeu de société. Stéphanie termine d’emballer le cadeau pendant que je file dans la douche. Et je me remets à penser à l’époque du lycée et je commence à bander. Je sors de la douche alors que ma copine entre dans la salle de bain et enlève sa nuisette. Elle remarque que je bande et me demande :

-« C’est moi qui te mets dans cet état ? »

Sans attendre de réponse, elle m’essuie les fesses puis s’agenouille et pose de doux bisous sur mes bourses et sur ma bite. Elle lèche ma bite de bas en haut et gobe littéralement mon pénis jusqu’à la garde. Elle me fait une pipe extraordinaire, alternant les coups de langue et les caresses. Au moment de la jouissance, elle s’arrête net et remonte pour m’embrasser. Puis elle se retourne et s’appuie contre la baignoire, m’offrant sa croupe. Je la rejoins et place mon gland à l’entrée de ses lèvres. Je m’enfonce d’un seul coup en elle ce qui lui arrache un râle de plaisir. Je commence de petits va-et-vient puis je vais de plus en plus vite. Je suis très excité. Alors que Stéphanie est en train de crier, j’imagine que c’est Marie qui est à sa place et j’accélère encore. Je suis sur le point de jouir, je sors de son vagin, je la retourne et j’éjacule sur ses seins. Après, elle m’embrasse et file dans la douche pour se nettoyer.

Nous arrivons finalement devant la maison de Marie. Je suis étonné de voir deux autres voitures en plus de celle de Marie et son copain. Alors que nous marchons jusqu’à la porte d’entrée, je regarde Stéphanie qui a opté pour une jupe mi-longue bleue foncé avec des bas auto fixant noirs. Je …

Lire la suite de l’histoire érotique

Laisser un commentaire